Le lac des Toules (Bourg-St-Pierre/VS) pourrait accueillir le premier parc solaire flottant en milieu alpin. Pour vérifier la faisabilité du projet, Romande Energie y installera une structure de démonstration, dont la mise en service devrait intervenir en 2019.

En étroite collaboration avec la Commune de Bourg-St-Pierre, Romande Energie projette sur le lac des Toules le premier parc solaire flottant d’envergure en milieu alpin ; il devrait être mis en service entre 2020 et 2021. Ce projet est mené en trois étapes :

  1. Installée à proximité du lac en août 2013, une structure pilote permet de tester différents types de panneaux solaires et leur inclinaison, pour choisir la solution technique la plus adaptée au projet.
  2. La construction d'un projet de démonstration a été mise à l'enquête le 3 mars 2017 ; le Canton du Valais a octroyé le permis de construire en septembre 2017. Cette deuxième étape a pour but de vérifier la faisabilité technique et financière du futur parc solaire flottant d'envergure.
  3. Si les résultats obtenus sont favorables, un parc solaire flottant d'envergure pourrait voir le jour entre 2020 et 2021. Il devrait produire près de 23 millions de kilowattheures par an, correspondant à la consommation annuelle de 6'400 ménages.

Les conditions extrêmes auxquelles fera face l’installation, située à 1'810 mètres d’altitude, représentent un défi important. En le relevant, Romande Energie se positionne comme pionnière mondiale dans ce domaine.

Une structure flottante

Le projet de démonstration se composera d’un tapis de 36 flotteurs. Arrimés aux rives du lac, ils pourront s’élever et s’abaisser en même temps que le niveau d’eau. Dans le cadre du projet solaire des Toules, les onduleurs et transformateurs prendront place sur la structure flottante.


Technologie du solaire flottant © Romande Energie